Actualité

Riz, oignons et bolets

Vente de sachets de risotto au marché d’Yverdon-les-Bains en faveur de l’Association AGAPA.

Le risotto pousse parmi les herbettes

Certes, à l’heure qu’il est, des milliers de mères ukrainiennes et russes accueillent dans des cris déchirants les cercueils contenants les corps de leurs enfants, devenus soldats, décédés dans la violence des combats. Certes. Mais plus près de nous, des femmes vivent au quotidien une terrible tragédie qui anéantit leur vie et trouble celle des proches. FIV, IMG, IVG, des acronymes barbares qui cachent, au-delà de l’exploit technologique, le drame des mères qui subissent une « perte de grossesse », volontaire ou médicale, ou une fausse-couche. Bien que l’enfant ne soit pas né, leur sentiment de deuil est si puissant qu’il leur faut le partager avec d’autres victimes dans le cadre d’un « café-deuil ». C’est ce que l’Association lausannoise AGAPA offre non seulement aux femmes, mais aussi aux compagnons, parfois aussi dévastés qu’elles, et plus encore à leurs enfants qui apprennent ainsi la « survivance périnatale », c’est-à-dire à honorer la mémoire d’une fratrie qu’ils n’ont pas connu et à surmonter un drame vécu à l’échelle familiale. Le Lions Azur, sensible à la cause féminine, a réalisé et vendu de délicieux sachets de risotto aux bolets, lors du marché d’Yverdon-les-Bains, pour soutenir cette cause dont on n’entend que trop rarement parler. Pour finir sur une note d’espoir, la Nature a heureusement doté l’humanité d’une admirable mécanique physiologique qui, malgré les guerres et les « pertes de grossesse », augmente sans cesse la démographie sur notre belle Terre en faisant fi de toutes les tristesses. « Y’a d’la joie ! » chantait Trenet.

www.agapa-suisseromande.ch